Comment se déroule un suivi ?

La première rencontre (1h30):
La première rencontre avec le ou les parents a pour but de mieux comprendre les motifs de la consultation et besoins des parents. Nous discutons de la situation problématique encourue ou de l'enfant au niveau de toutes les sphères de son développement (affectif, social, sensoriel, moteur, comportemental etc.).  Nous discutons des objectifs et besoins qui seront le fil conducteur du suivi (ex: que l'enfant gère mieux sa colère, que l'enfant réussisse à s'endormir seul le soir, etc).

Évaluation clinique/Observation

Par le biais d'observations dans les divers milieux que fréquente l'enfant, je poursuis ma collecte de données.  J'observe l'enfant en interaction avec les autres, avec moi, au niveau du jeu, de sa communication etc.  Je rencontre l'enfant à mon bureau et fait une activité avec lui pour mieux le connaître et établir le lien ou je vais l'observer à l'école ou à la garderie alors qu'il ne sait pas qui je suis.  L'observation est riche, et nous apporte des éléments pertinents à tenir compte pour mieux comprendre l'enfant et sa dynamique.

Rapidement, des moyens concrets sont proposés aux parents en lien aux hypothèses soulevées suite à la cueillette de données et aux observations faites.

Suivi
Un suivi aux deux semaines permet de constater l'évolution de l’enfant et d’échanger au sujet des progrès observés. Une révision des moyens appliqués et résultats obtenus est faites et des ajustements sont proposés.  Il arrive fréquemment que des résultats significatifs se manifestent dès les premières semaines, le suivi s’avère alors de courte durée.   Un suivi de maintien au mois peut également être envisagé.  Toutefois, la fréquence demeure à la discrétion du parent.  Le suivi peut être cessé pour un moment, et repris ultérieurement.

Services offerts à mon bureau, à domicile ou dans le milieu que fréquente l'enfant.  Rencontre dès 8h le matin et possibilité de rencontres en fin de journée ou en soirée (au bureau seulement, les mercredi et jeudi).

Pour mes interventions, je m'inspire de l'approche cognitivo-behaviorale.  Le parent est considéré comme expert de son enfant et donc comme un collaborateur essentiel.

Je travaille en étroite collaboration avec d'autres intervenants (ergothérapeute, orthophoniste, psychologue, éducatrice, enseignante). 


++ Des reçus de psychoéducation sont remis, à des fins d'impôts (au niveau provincial) et d'assurances.++